PARFUM
BERBRE




 





Trek et randonnée montagne et désert au Maroc

Newsletter Décembre 2013

Au sommaire cette année

publié par l'équipe PARFUM BERBERE

Parfum Berbère fait "peau neuve"

www.desert-randonnee-maroc.com

Automne dans la Vallée de la Tessaout

Tessaout ... ses villages et montagnes rouges

Un hiver sous le signe du "DESERT"

La Vallée du Drâa


 

Parfum Berbère fait "peau neuve" ...

Voilà maintenant 6 ans que Parfum Berbère est né ... et accompagne votre curiosité à la découverte de la vie et la culture berbère ... sur les sentiers de l'Atlas marocain et du désert du Sahara ... dans un esprit de rencontre et de partage avec la population locale ... et dans le respect de son équilibre humain et environnemental ...
En fonction des saisons, nous concevons tous nos séjours "sur mesure" et "à la carte" ... au plus près des désirs et des besoins de chacun ...

Cette année, Parfum Berbère crée un nouveau site Internet ... et vous invite à le visiter : www.desert-randonnee-maroc.com

Nous l'avons souhaité "vivant" ... et nous allons nous appliquer à vous présenter le plus fidèlement possible notre façon de concevoir nos programmes de treks et randonnées, circuits 4X4, excursions et séjours ... et vous transmettre notre envie de partager avec vous la découverte du Maroc parfois très insolite, et sa culture berbère encore tellement préservée ... 

Vos impressions comptent beaucoup pour nous ... et nous vous invitons à nous rejoindre sur les forums de voyage et sur FACEBOOK pour partager vos expériences, photos et découvertes ...

Nous vous remercions également de bien vouloir nous consacrer quelques minutes ...

en ajoutant vos avis sur notre rubrique       ... en souvenir du séjour que vous avez passé avec nous.

Au plaisir de bientôt vous lire et vous retrouver !
L'équipe Parfum Berbère

Automne dans la Vallée Tessaout

 

Depuis Aït Bougmmez ... trek dans la vallée Tessaout ... d'avril à novembre ...

Randonnée tonique au cœur d’une montagne verte et rouge où chemine la rivière Tessaout qui a inspiré tant de poèmes … entre villages berbères épousant parfaitement les montagnes, pâturages et belles cultures en terrasse …
 
La vallée de la Tessaout est, avec celle des Aït Bougmmez et du M’Goun, l’une des 3 principales vallées de l’Atlas Central … C’est la plus proche de Marrakech !
 
Cette randonnée, placée sous le signe de la diversité, est un enchantement pour le marcheur amoureux de nature et de rencontre …
Chaque étape donne lieu à de nouvelles découvertes car tout change d’un jour à l’autre : la végétation, les paysages, l’architecture des villages …
La vie agricole et villageoise est intense … L’eau est présente partout sous forme d’oued ou de source …
L’architecture est à la fois simple et austère, mais parfaitement adaptée à la montagne et à son climat rude …
Le village de Megdaz en est le parfait exemple : c’est un musée vivant du Haut-Atlas !
Dans ces vallées, les femmes se parent de vêtements chatoyants où le rouge et l’orange domine !


Au pays de Mririda n'Aït Attik ... jeune poétesse Amazighe de tradition orale ...

... de la vallée reculée  de la Tessaout, originaire du beau village de Megdaz encaissée dans le Haut Atlas Marocain.

L’histoire de ses poèmes et la manière dont ils sont parvenus jusqu’à nous est extraordinaire. En 1927, l’écrivain René Euloge, envoyé comme instituteur dans le grand Atlas Marocain, découvre la Haute Tessaout, vallée du bout du monde, l’une des plus sauvages, des plus grandioses et des plus belles de cette région. Là, il fait la connaissance d’une jeune berbère dont le charme et l’inspiration vont le fasciner. Mririda n’Aït Attik est une jeune hétaïre du souk d’Azilal clos de hautes murailles de pisé, flanquées de tours à meurtrières ... où elle était tolérée en compagnie de quelques jeunes filles de sa sorte. Elle n’avait pas la trentaine … jolie elle ne l’était point, malgré des yeux immenses au regard expressif.
René Euloge décrira cette étrange relation :
«Je me trouvais en communion spirituelle avec cette fille sauvage en qui je découvrais à ma stupéfaction sans cesse accrue, une âme enthousiaste et généreuse combien exceptionnelle et inattendue au cœur du grand Atlas. Je la sentais pénétrée de la flamme qui la brûlait, de l’amour de cette montagne à laquelle elle devait une inspiration originale ... Il me fallait attendre la tombée de la nuit pour la retrouver vêtue de somptueux brocart : une Mririda fleurant le jasmin, une Mridida prête à se laisser emporter par son lyrisme enflammé ou sa mélancolie funèbre ... »
Elle chantait comme si elle eut vocalisé les neumes d’un étrange plein chant. Qui pouvait prêter une attention véritable à son talent ? Peu familiarisés avec le dialecte tachelhaït, les sous-officiers français du M'Goun ne se souciaient guère de poèmes et de chants pour eux inintelligibles.
René Euloge retranscrivit et traduisit patiemment ces chants dictés directement par l’inspiration de celle qu’il appellera notre Sapho berbère ... et publiera plus tard ces poèmes d’une âpre simplicité qui s’apparentent aux ballades, lais et rondeaux de notre Moyen-Âge.
"Les Chants de la Tessaout" Mririda - Retranscription René Euloge - Edition Bellevisi.

Un hiver sous le signe du "désert" dans la vallée du Drâa

Le désert sous tous ses aspects ... oasis et palmeraies, erg et dunes, plateaux et massifs rocheux ... et le silence !

Randonnée chamelière itinérante
Portage de l'intendance et des bagages à dos de dromadaire
Séjour 8 jours - Facile sans dénivelé
2 jours entiers de transfert / 4 jours randonnée
Bivouac et une nuit en auberge
Départs : octobre à avril (en hiver)



-   Cliquez ici pour en savoir plus..























 
Havre de paix et de douce abondance avant les affres du désert, la vallée du Drâa est un oasis immense qui étire ses méandres d'Agdz à Mhamid, sur près de 200 kms. L´oued Drâa longe celle-ci en continuant une course sèche de plus de 700 kms vers l´Atlantique. Cet oued, véritable frontière saharienne, était dans l´Antiquité un fleuve permanent traversant le sud du Maroc. Aujourd´hui, depuis la construction du barrage El Mansour près de Ouarzazate en 1972, l’oued Drâa a perdu sa liberté d’inonder régulièrement sa longue vallée …
Mais ses eaux alimentent encore un magnifique ruban de palmeraies jusqu´à M´Hamid avant de disparaître dans les sables, donnant ainsi naissance aux plus beaux paysages sahariens de ce pays.
Pays berbère né de l'union de la montagne et du désert ... de la rencontre de l'eau et du soleil ... de l'Atlas et du Sahara ... la vallée du Drâa est unique.
Autrefois, de longues caravanes de marchands maures traversaient la région à dos de chameau pour échanger, plus au sud, étoffes, perles et sel ... contre de l'or, des esclaves, du cuir et du poivre ... la piste ancestrale des caravanes en partance pour Tombouctou ...
C’est « LE CIRCUIT » pour découvrir le véritable désert ... entre dunes de sables ... villages aux superbes Kasbahs ... et oasis perdus ...
Si vous n’avez pas peur d’oublier un peu votre confort  ... et de vous endormir sous les étoiles !


  LE SEJOUR


1er jour : 
Arrivée à Marrakech – Nuit en hôtel ou en Riad traditionnel au cœur de la Medina

Du 2ème au 6ème jour : 
Transfert en minibus vers la Vallée du Drâa pour 4 jours de randonnée de 5 à 6 heures de marche en moyenne par jour d'un niveau facile  –. Par un itinéraire très diversifié, cette randonnée approche les multiples facettes du désert … dans des paysages de dunes qui s’étendent à l’infini … de massifs rocheux qui dominent  les grands plateaux de Hamada … de lacs asséchés … d´oasis fraîches perdues dans l’espace … et de vastes palmeraies autour des ksars silencieux et attachants …  fréquentés par les nomades chameliers du Sahara. Au rythme lancinant des pas des dromadaires qui nous accompagnent, cette marche à pied silencieuse débute à Nesrat et se termine au village d’Oulad Driss. Le temps des bivouacs est l’occasion de vivre des moments forts avec les chameliers … sous la voûte étoilée.  La dernière nuit se passe au camping aménagé du village d’Oulad Driss … sous les tentes berbères.     

7ème et 8ème jour : 
Fin de la randonnée et transfert retour en minibus vers Marrakech - Nuit à Marrakech. Retour en France.


INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 
De fin octobre à début avril pendant la période d’hiver (Tempêtes de sable fréquentes en avril)

Groupe : 
Randonnée idéale entre amis ou pour groupe de randonneurs ou en séjour "colonie" pour groupe enfants et jeunes

Niveau : 
Facile sans dénivelé
Prix séjour sans vol : 
420 € / personne (sur la base de 6 participants)
Tarif calculé en fonction du nombre de participants ... Nous consulter pour autre tarif ...

Transport : 
Transfert  terrestre en minibus aller/retour de Marrakech vers le point de départ de la randonnée
Séjour :
Accompagné d'un Guide diplômé, d’un cuisinier, et d’une équipe  chamelière pour le portage du matériel et des bagages


Cuisine :
Repas cuisinés (soupes, tagines, couscous, salades) à base de produits frais locaux
Hébergement : 
En bivouac et une nuit en camping aménagé pendant la randonnée  - En hôtel ou Riad à Marrakech


 
Préparation au voyage :


 Pour recevoir le descriptif et la fiche technique ...

Nous contacter

Le Drâa est le plus long fleuve du Maroc avec 1100 kilomètres.

Il se forme par la réunion des rivières Dades et Imini dans les montagnes du Haut-Atlas ... au niveau du Massif de Tizi n'Tichka à l'est du Toubkal et du Massif du M'Goun ... à des altitudes variant de 3 000 à 4 000 m ... jusqu’à se jeter dans l’Océan Atlantique à Foum Drâa ... au nord de la ville de Tan-Tan et au sud de Guelmim.
C'est le système hydrographique le plus long du Maroc ... Il est cependant à sec avant de rejoindre la côte pendant la plus grande partie de l’année mais il ne devient véritablement visible que 50 km avant son embouchure.

Les eaux du Drâa sont utilisées pour irriguer des palmeraies ainsi que différentes cultures.
Les crues du Drâa appartiennent au passé ... Depuis 1972, avec la construction du barrage El Mansour Eddahbi à proximité de Ouarzazate, l'oued Drâa a perdu sa liberté d'inonder régulièrement sa longue vallée ... Avant cette date, les crues limoneuses du fleuve venaient remplir le lac Iriqui chaque année ... Poissons et oiseaux y vivaient en abondance ... L'oued poursuivait parfois sa route jusqu'à l'Océan Atlantique ... Aujourd'hui, des dunes barrent le passage de l'eau, et l'Iriqui reste désespérément sec ... Selon les pluies, l'eau est lâchée 2 à 5 fois par an ... Mais le précieux liquide n'arrive pas toujours jusqu'à Ouled Driss ...

Le ksar d’Ouled Driss a été fondé par des nomades venant de la région de Guelmim qui se sont sédentarisés dans la région du Drâa au début du 17ème siècle …
Il se distingue par son architecture authentique … allant de ses longues tours conçues pour la surveillance du ksar pendant la période de la guerre tribale (du 17 au 19ème siècle) … passant par ses petites ruelles couvertes … jusqu’à la place centrale consacrée à la célébration des cérémonies, fêtes et mariages …
La majorité des habitants sont des « fellahs » qui vivent essentiellement de l’agriculture dans la palmeraie, de la production des dattes et de l’élevage traditionnel.
La gérance du village a été assurée pendant longtemps par quelques dynasties qui s’occupaient du rôle du « checkh » (chef de la tribu) qui avait une autorité incontestée et une personnalité charismatique au sein de la tribu, avec un très large pouvoir politique et social … Ceci reflète le patrimoine architectural de la maison située au cœur du ksar avec sa tour élancée pour donner plus de sécurité aux résidents. En 1998, cette maison  est transformée en un musée qui reflète le mode de vie des habitants de la région. Contenant actuellement plus de 900 articles et objets authentiques couvrant tous les différents côtés et activités exercées dans la vallée du Drâa, le musée est géré par une équipe composée essentiellement des descendants du checkh.

La vallée du Drâa est remarquable pour ses ksour et kasbah en pisé.

 

Mahfoud Haddan - Guide Montagne et Désert - Carte Professionnelle N°313 - Patente N°41768092
BP 45, centre Tagueleft - 22502 Azilal MAROC 
Mahfoud Tél : 00212 670 95 79 46 - Maryline Tél : 00212 666 60 95 67
Mail: parfumberbere@yahoo.fr




Site développé et mis à jour avec le Système G