PARFUM
BERBRE




 





Trek et randonnée montagne et désert au Maroc

Voyager au Maroc

Le Maroc est depuis longtemps un pays très touristique, et les expériences de ceux qui y sont allés vont parfois du pire (avec le sentiment d'avoir été en permanence agressé, filouté, voir insulté) au meilleur, le plus souvent. C'est ce meilleur que nous voulons vous faire partager, l'hospitalité et la gentillesse des Marocains. Avec un minimum de respect des coutumes locales, une attention, et une attitude ouverte. Nous sommes sûrs que vous reviendrez enchantés de votre séjour au Royaume

Visas et formalités:

Le visa n'est pas nécessaire pour les ressortissants de la communauté européenne. Dans ce cas, le séjour touristique est limité à 3 mois. Il est nécessaire d'avoir un passeport valide au moins jusqu'à la date prévue de retour. Les touristes passant la frontière par un voyage organisé par une agence peuvent éventuellement bénéficier d'une tolérance et être dispensés de cette formalité, et se contenter de leur carte d'identité. Mais cela à partir du moment où ils entrent et quittent le Maroc avec leur groupe. De plus, cette facilité n'est pas accordée à tous les voyagistes. Pour passer la frontière avec un animal domestique, il doit être muni d'un certificat de bonne santé de moins de 6 jours et d'un certificat antirabique de moins de six mois. Les touristes non résidents peuvent exporter sans formalité et sans limitation de valeur les produits achetés localement (il vaut mieux garder la facture pour justifier de l'achat local) et une dizaine de roches fossiles ou semi-précieuses. Les oeuvres d'art, de collection, les antiquités sont soumises à une autorisation préalable du département des affaires culturelles.
Si vous venez avec votre propre véhicule, vous devez avoir votre carte grise, et une carte verte internationale (ou souscrire une assurance en entrant au Maroc). Vous recevrez un permis d'importation temporaire, valable 6 mois. Si vous souhaitez continuez votre voyages vers d'autres pays, comme la Mauritanie, le carnet de passage en douane devient nécessaire.

Argent:

10 dirhams valent un peu moins d'1 euro.
Le dirham n'est pas exportable. En clair, cela veut dire que vous devrez changer tous vos dirhams avant de repartir.
Les douaniers vous demandent systématiquement combien d'argent vous emportez avec vous, et vérifient volontiers. Il vous faut donc changer avant de passer la douane. Attention: après la douane, dans la zone hors taxe de l'aéroport de Casablanca, les magasins n'acceptent officiellement que les euros, et à part les buvettes, pratiquent un taux de change dirham/euro qui s'apparente à du racket. Pour changer vos dirhams, vous aurez besoin de justifier de leur achat. Gardez donc les bordereaux de change.

Il est facile de trouver des distributeurs d'argent dans toutes les grandes villes. Les commissions ne sont pas exorbitantes.
Les banques pratiquent le change dans des bureaux à part, dont les horaires d'ouverture sont souvent différents de ceux de la banque, et les fermetures se font en général une demi-heure plus tôt. Il n'y que dans les très grandes villes (Casablanca, Marrakech) qu'on peut trouver des bureaux de change ouverts toute la journée. Il y a aussi des guichets automatiques.
Enfin, il est parfois possible de faire le change dans les hôtels, mais les taux ne sont pas favorables.

Dans tous les endroits touristiques, les commerçants accepteront des euros en paiement. Mais au taux de change facile de 10 dirham pour un euro.

Quand vous donnez un pourboire, quand vous payez un cireur de chaussure, un porteur, n'oubliez pas que l'argent a une valeur différente. Un ouvrier gagne environ 50 dirham par jour. Donc donner 1 ou 2 dirhams, ce n'est pas ridicule. Trop donner pousse par exemple les enfants à mendier auprès des touristes, en demandant "1 euro, donnes-moi 1 euro".

Quelques prix:

  • le gardien qui surveille votre voiture : 2 dirhams, 5 dans les endroits très fréquentés
  • une bouteille d'eau : 5-7 dirhams
  • un pourboire dans un petit restaurant marocain : 5-10 dirhams
  • un cireur de chaussures : 5-10 dirhams

Transport:

Venir en avion:
Vous avez le choix entre des compagnies régulières (Air France, Royal Air Maroc), ou des charters ou vols secs de voyagistes (Nouvelles Frontières fait des prix très avantageux). A certaines périodes de l'année, il peut être même moins cher de passer par Francfort en prenant un vol sur la Lufthansa. Si vous n'avez pas de vol direct pour votre destination finale, plutôt qu'une correspondance, vous pouvez peut être prendre le train? Il y a une gare directement à l'aéroport Mohammed V de Casablanca.


Venir en car:
la CTM (Compagnie des Transports Marocains) travaille en liaison avec Eurolines, et propose des trajets au départ de Paris et Bruxelles, notamment. Le voyage dure 1 jour et demi à deux jours, en fonction de votre destination finale, avec le passage à Tanger. Attention : il n'est pas possible de faire escale sur le trajet. D'autres compagnies existent, comme la SAT et la Tramesa. En juillet-août, il est prudent de réserver son billet à l'avance, car beaucoup de marocains rentrent au pays pour les vacances. voir le site de la CTM.

Venir en train:
il est possible de descendre jusqu'à Algésiras avec une carte Interrail. Ensuite, après avoir pris le ferry, les liaisons ferroviaires marocaines sont assez bonnes.

Venir en bateau:
Au départ de la France, les liaisons en ferry se font à partir de Sète, principalement sur Tanger. Le ferry est assez luxueux, et la traversée dure 40 heures. Elle est assurée par la compagnie marocaine Comanav (voir son site,  en liaison avec la SNCM Ferryterranée. Il est aussi possible d'aller sur Nador pendant l'été.
Au départ de l'Espagne, les liaisons sont multiples. La plus courante est Algésiras-Tanger, 2 h 30 de traversée avec un départ toutes les 90 minutes (mais parfois plusieurs heures d'attente). Une dizaine d'autres existent, comme par exemple Almeria-Melilla. Les principales compagnies sont Trasmediterranea  , Comarit et Euroferrys ,mais au départ de Tanger toutes proposent un horaire commun...

De Tanger l'attente peut être assez éprouvante. Attention aux pickpockets et aux guides clandestins qui vous assailliront sans relâche. Ne pas hésiter à refuser brutalement! Un mot utile, à répéter plusieurs fois avec colère: Sir! (vas t'en).

 

Se déplacer au Maroc en train:
les liaisons en train sont agréables, un des meilleurs réseaux d'Afrique, et pas chères. Elles descendent jusqu'à Marrakech, au delà la CTM travaille en liaison avec les bus Supratours... Vous pouvez trouver les horaires et les tarifs sur le site des chemins de fer marocains, La différence principale entre train ordinaire et train rapide réside dans le confort, plus que dans la vitesse.

Se déplacer au Maroc en car:
la plupart des villes ont une gare routière. Le trafic est intense, et il est parfois difficile de s'y retrouver. D'autres compagnies que la CTM existent. On vous proposera sans doute de vous guider vers votre car, en échange d'un petit pourboire de votre part, et d'une commission de la compagnie. Vérifiez bien que vous êtes dans le bon car! Cadenassez ou protégez vos bagages autant que possible au départ, et aux étapes, vérifiez qu'ils ne sont pas descendus par erreur. La CTM fait payer 5 dirhams supplémentaires par bagages. Ses bus sont assez confortables.

Se déplacer en taxis:
à l'intérieur d'une ville petits taxis, pour les grands trajets (environ 70 kilomètres), grands taxis... On différencie les deux à leur taille (Fiat Uno contre Mercédès), à leur couleur (les petits taxis ont une couleur spécifique à leur ville, par exemple rouges à Casablanca, bleus à Essaouira.... les grands taxis sont beiges) et à une pancarte sur le toit. Petits ou grands, ils se partagent, et on fait systématiquement tenir 6 passagers et leurs bagages dans un grand taxi, quitte à attendre un certain temps le 6° passager. Vous pouvez aussi payer deux places, ce qui vous permettra de partir plus vite et de voyager plus confortablement. En revanche, les petits taxis chargent au fur et à mesure de leur trajet. Un trajet Marrakech-Ouarzazate, par exemple, coûtera 70 dirhams en grand taxi. Un excellent moyen de nouer des connaissances... Dans les régions reculées, il existe aussi des 4X4 ou des pickups faisant taxi. Ils roulent surtout les jours de marché.

Mahfoud Haddan - Guide Montagne et Désert - Carte Professionnelle N°313 - Patente N°41768092
BP 45, centre Tagueleft - 22502 Azilal MAROC 
Mahfoud Tél : 00212 670 95 79 46 - Maryline Tél : 00212 666 60 95 67
Mail: parfumberbere@yahoo.fr




Site développé et mis à jour avec le Système G